injection-botox

Toxine botulique ou botox

La toxine botulique est utilisée en médecine depuis 1980 (dans les strabismes de l’enfant et surtout dans certaines maladies comme le blepharospasma). Depuis 1992, elle est également utilisée dans le traitement des rides.

Les injections de toxine botulique permettent d’estomper les rides cutanées accentuées par la contraction de muscles superficiels de la face (muscles peauciers). Cette contraction musculaire participe ainsi aux rides verticales que l’on trouve entre les deux sourcils (“rides du lion”), aux rides horizontales au niveau du front, et aux rides dites de la patte d’oie (au coin externe des yeux).

Le traitement par injection de toxine botulique n’est pas en opposition avec les autres traitements esthétiques du regard. Au contraire, il peut être complémentaire. On peut ainsi l’associer à la chirurgie esthétique ou au relissage laser des paupières ou de la face.

Le botox relâche la contraction musculaire. Le muscle peut alors se “décontracter” et la ride s’estompe nettement.



Ma première consultation

Les essentiels

Indiqué en cas de :

rides d'expression

Durée de l'intervention :

quelques minutes

Comme avant, en mieux :

au bout de 2 semaines

Coût :

à partir de 250€

Avant / Après

avant-apres-botox

Détails

Zones concernées par le traitement

L’injection de toxine botulique permet de lisser les rides du haut du visage : rides horizontales du front, ride du lion, ridules de la patte d’oie.

Outre de cette action de lissage, elle permet de remonter légèrement la queue du sourcil ce qui rafraîchit le regard. En maîtrisant bien les injections, le résultat peut être naturel en évitant le sourcil Méphisto.

Injections de botox chez l'homme et la femme

L’injection de toxine botulique est indiquée pour les hommes et les femmes qui présentent une peau marquée par des rides.

Bénéfices à court, moyen et long terme

Les effets du traitement commencent à apparaître en 3 jours et sont définitifs au 15ème jour. Les premières années, un traitement est nécessaire tous les 4 à 6 mois. Au fur et à mesure, les contractures musculaires responsables des rides diminuent. Les traitements deviennent alors de plus en plus légers et espacés.

Risques éventuels

Les risques liés à l’injection de botox sont minimes.

Les petites marques ou gonflements qui pourraient apparaître sur la peau disparaîtront dans les heures suivantes. Des maux de tête peuvent apparaître mais ils disparaîtront dans les jours qui suivent le traitement.

Des complications plus rares peuvent survenir. Il s’agit principalement d’une petite chute de la paupière supérieure transitoire ou, plus rarement, d’une diplopie (vision double) ou d’une sécheresse oculaire passagère.

Précautions à prendre avant/après intervention

Pour éviter les hématomes aux points de piqûres, il ne faut pas être sous anti-coagulant ou prendre de l’aspirine de façon habituelle au moment de l’injection.
Après le traitement, vous pouvez froncer les zones injectées.
Évitez de masser les zones traitées pendant les 6 heures qui suivent le traitement. Éviter de pencher la tête vers le bas ainsi que la pratique d’un sport intensif pendant les 6 heures qui suivent les injections.

Déroulement de l'intervention

La toxine botulique est injectée par des micro-piqûres quasi indolores sous la peau au niveau des rides, sans aucune anesthésie et vous permet de reprendre vos activités immédiatement après la séance.

Tarif indicatif et prise en charge

À partir de 200€, variable selon les zones.

Pour ce traitement à visée esthétique, il n’y a aucune prise en charge par l’assurance maladie.

FAQ


Retour